Télomères

L’importance de nos télomères

Une autre très bonne raison de garder nos télomères longs au fil des années, est leur influence sur la partie mitochondriale de nos cellules, la centrale énergétique de nos cellules. La science a démontré que les télomères trop courts induisent la mort de la cellule, mais compromet également les mitochondries bien avant la mort.

Garder des télomères longs et en bon état est l’étape la plus importante que l’on peut suivre pour arrêter et espérer inverser le vieillissement, car sans longs télomères les cellules ne peuvent pas vivre ni se reproduire, ni même produire de l’énergie pour notre corps !

(la suite dans l’article complet…)

Le dysfonctionnement des télomères active l’arrêt de la croissance cellulaire, la sénescence et l’apoptose pour conduire à une atrophie progressive et un déclin fonctionnel dans les tissus.

Nous démontrons que le dysfonctionnement des télomères active p53 qui à son tour se lie et réprime les promoteurs PGC-1alpha et PGC-1beta, établissant ainsi un lien direct entre les télomères et la biologie mitochondriale. Nous proposons que cet axe télomères-p53-PGC contribue à l’échec des organes et du métabolisme, et à la diminution de la bonne santé de l’organisme, dans le cadre d’un dysfonctionnement des télomères.

La mitochondrie est la centrale énergétique de la cellule et est très importante pour rester jeune et en bonne santé, plein d’énergie !

(la suite dans l’article complet…)

L’être humain et d’autres espèces de vie multicellulaire vieillissent, et les processus du vieillissement deviennent dominants pendant la phase tardive de la vie. Des études récentes remettent en question ce dogme, suggérant que le vieillissement ne se produit pas chez certaines espèces animales.

Nos corps ont été développés pour vivre quelques dizaines d’années, 120 ans au plus, et donc il va nous falloir faire des efforts pour nous permettre de dépasser ces limites d’aujourd’hui, et pour en plus vivre ces nombreuses années supplémentaires en bonne santé et dans la joie d’avoir un corps qui se sent JEUNE !

Nous pouvons espérer que la science de la génétique va nous permettre d’ici quelques dizaines d’années de vivre indéfiniment en modifiant notre ADN, en copiant certains animaux « immortels », mais pour l’instant nous devons trouver une solution pour patienter jusqu’à cette ÈRE GÉNÉTIQUE qui se profile à l’horizon !

Rallonger les télomères de nos cellules est pour l’instant la plus grande découverte qui ait été faite, car cela permet de rallonger la vie de chaque cellule en lui permettant de se reproduire indéfiniment et sans erreurs de duplications.

(la suite dans l’article complet…)

Retour haut de page