Il répare et inverse le vieillissement de notre ADN, c’est prouvé !

Oui, nous pouvons déjà agir, et d’ailleurs depuis quelques années déjà, en adaptant notre façon de vivre et de nous nourrir, mais surtout en optimisant le fonctionnement de nos cellules, car en effet, elles sont la base de notre être physique.

Vous savez bien sûr que j’ai pris le taureau par les cornes depuis 2012, après un diagnostic de tumeur à la prostate. Et que j’ai eu l’immense chance d’essayer l’épitalon, qui dès les premiers jours, m’a donné des résultats fantastiques, car mes symptômes très gênants ont disparu presque comme par miracle !

Lutter contre le vieillissement est donc possible. Rajeunir est une vraie réalité, et je vous invite à essayer pour en avoir la preuve par vous-même.

(la suite dans l’article complet…)

C’est en 2013 que le Professeur Sinclair et son équipe ont découvert que les cellules des jeunes souris contiennent plus de Nicotinamide Adénine Dinucléotide oxydée, que celles des souris âgées. Et en leur injectant cette molécule, elles montraient alors tous les signes de jeunesse, prouvant qu’elles avaient rajeuni.

Vous l’avez compris, il s’agit du NAD+, cette forme d’énergie pure, qui permet aux cellules de recommencer à fonctionner instantanément, pour se réparer et se multiplier. C’est un raccourci pour revigorer nos cellules vieillies qui sont fatiguées et ont des problèmes à produire leur énergie de fonctionnement à cause de la raréfaction de leurs mitochondries.

L’équipe du Professeur Sinclair travaille désormais avec la NASA dans le but de protéger les astronautes des dégradations d’ADN causées par les puissantes radiations cosmiques présentes dans l’espace. Notamment en préparation des voyages vers Mars.

(la suite dans l’article complet…)

Une étude parue dans la revue « Cell » en 2013 conduit à penser que cette molécule inverse certains effets du vieillissement de la cellule.

  • Un déclin de gènes mitochondriaux se produit lors du vieillissement des muscles
  • Les niveaux de NAD+ dans le noyau cellulaire contrôle l’homéostasie de la cellule
  • Le déclin de NAD+ durant le vieillissement cause pseudo-hypoxie
  • Mais augmenter la quantité de NAD+ chez les souris âgées renverse la pseudo-hypoxie et les dysfonctions métaboliques et permet un rajeunissement

(la suite dans l’article complet…)

Interview du Professeur spécialiste de la cellule en 2006 :

Le Dr Birkmayer est un chercheur très respecté et le médecin qui a découvert l’application du NADH dans le développement cellulaire et la transmission d’énergie il y a plus de 20 ans. Il est titulaire de l’utilisation de brevets sur le NADH pour un certain nombre de conditions de santé, et possède également la marque brevetée de NADH stabilisé « ENADA ».
« Dit simplement, le plus de NADH est disponible pour la cellule, le plus d’énergie elle peut produire. »

  • Concernant le système immunitaire :
  • Concernant l’énergie :
  • Concernant l’augmentation des capacités cérébrales :
  • Concernant la baisse des niveaux de NADH :
  • Concernant la vitamine B3 :

(la suite dans l’article complet…)

# Epitalon, NAD+, lequel choisir ?

Les progrès de la lutte anti-âge ne cessent d’être au centre des conversations privées mais aussi publiques. C’est seulement depuis quelques années que nous avons étudié sérieusement les possibilités de ne plus vieillir.
Ce rêve qui existe depuis la nuit des temps, est enfin en passe de devenir réalité. Des études scientifiques et médicales sont en cours dans des milliers de laboratoires aux quatres coins du monde.

(la suite dans l’article complet…)