Rajeunir est interdit par votre gouvernement !

Il existe un produit scientifiquement prouvé comme rajeunissant l’horloge biologique des humains et des mammifères, et pourtant aucune information publique n’est disponible.
Des scientifiques dans le monde entier ont prouvé que l’Epitalon stimulait la production de télomérase dans les cellules, permettant ainsi de rallonger les extrémités de nos chromosomes, permettant ainsi à nos cellules saines de se reproduire à nouveau, au-delà de la limite qu’elles avaient atteinte.

La découverte des effets anti-vieillissement de l’Epitalon date de plus de 20 ans,[1] et malgré des milliers de personnes (dont la majorité sont des médecins ou des scientifiques) pouvant témoigner de ses effets bénéfiques et rajeunissants, l’Epitalon n’est disponible sur internet que depuis cette année 2013, quand nous avons décidé d’en finir avec la dissimulation orchestrée par les personnes au pouvoir, ayant droit de choix sur notre destinée.
Plus de 100 études ont déjà été publiées en Anglais concernant l’Epitalon [2]. Encore plus si on ajoute les autres langues, notamment en Russie, ou l’Epitalon est étudié depuis les années 1970 [3].

Voici par exemple ce reportage de la chaine ABC, parlant des souris rajeunies par le Docteur Pihno, mais comme vous pouvez le constater ils ont eu moins de 25000 visiteurs, prouvant ainsi que le large public est maintenu non-informé, et croit que le vieillissement est une chose obligatoire…

(la suite dans l’article complet…)

ABC News, le vieillissement inversé chez la souris :

Une étude suggère que les scientifiques ont inversé les maladies liées au vieillissement chez la souris
Des chercheurs de Harvard ont renversé l’horloge biologique de souris qu’ils avaient modifiées pour qu’elles vieillissent plus vite que la normale, une avance qui suggère pour la première fois que le vieillissement chez la souris a été inversé.

«Cette recherche indique qu’il y a un point de retour pour ces vieux tissus», a déclaré DePinho. «Le fait que vous pouvez amener un tissu au bord de la mort, puis le rajeunir est extraordinairement remarquable. »

Des études antérieures suggèrent que même chez l’homme, des télomères plus courts peuvent être associés à des maladies liées à l’âge comme les maladies cardiaques et la maladie d’Alzheimer.
En fait, les cerveaux des souris viellies artificiellement étaient à seulement 75 pour cent de la taille d’un cerveau normal, comme ce qui se passe chez un patient atteint de la maladie d’Alzheimer. Mais quand les chercheurs ont réactivé la télomérase, le cerveau est retourné à une taille normale !

(la suite dans l’article complet…)